Accueil > Cahiers > Débats énergiques (...) > Conférence de Durban,


Conférence de Durban, on a eu chaud pour le climat

jeudi 12 avril 2012

Conférence de Durban, on a eu chaud pour le climat

Dimanche 11 décembre, la 17e conférence des Nations unies sur le climat s’est achevée à Durban en Afrique du Sud. Après de longues négociations, les responsables politiques de plus de 190 pays ont trouvé un accord pour pour prolonger le Protocole de Kyoto. En attendant de signer un nouvel accord. C’est un accord minimum mais c’est mieux que rien. La conférence de Durban a aussi montré le rôle important de l’Union européenne dans la lutte contre le réchauffement.


Pour le climat, agissez maintenant
Affiche appelant à sauver le Protocole de Kyoto publié par Campagne internationale pour l’action climatique
Avec notamment Nicolas Sarkozy (France), la Commissaire européenne Connie Hedegaard , Angela Merkel (Allemagne), Herman Van Rompuy (Union européenne)

Pour beaucoup de spécialistes du climat, les activités humaines sont en grande partie responsables du réchauffement de la planète. Ce réchauffement vient surtout des gaz à effet de serre produits par les sociétés industrielles. Depuis 20 ans, les responsables politiques des pays de la planète se réunissent pour discuter de ce réchauffement. La première grande réunion a eu lieu à Rio en 1992. Puis, en 1997, le Protocole de Kyoto est signé. Ce Protocole est le plus important accord international pour lutter contre le réchauffement de la planète.
Dans le Protocole de Kyoto, 168 pays industrialisés s’engagent à diminuer leur rejet de gaz à effet de serre dans l’atmosphère avec des objectifs chiffrés. Diminuer de combien ? On calcule les émissions de gaz à effet de serre des pays pendant l’année 1990. Ce chiffre sert de base. Durant la période 2008 à 2012, les pays doivent globalement diminuer de 5,2 % les émissions de 1990. Régulièrement, l’ONU organise de grandes conférences internationales pour mesurer les progrès et discuter de ce qu’il reste à faire pour améliorer la situation. La dernière grande conférence a eu lieu en Afrique du Sud dans la ville de Durban. Pendant plus de 10 jours, les responsables politiques de plus de 190 pays se sont réunis. La réunion a même dû se prolonger 36 heures pour arriver à un accord. Cette réunion était, en effet, très importante. C’était la dernière avant la fin du Protocole de Kyoto en décembre 2012.

Accord de dernière minute

Dans les dernières heures, les responsables politiques ont trouvé un accord. On prolonge le Protocole de Kyoto jusqu’à ce qu’on applique de nouvelles règles. Ces règles seront négociées et fixées dans un accord en 2015. Elles seront appliquées en 2020. D’ici là, les pays engagés par le Protocole de Kyoto doivent continuer leurs efforts. Bref, les responsables politiques des 190 pays prolongent le Protocole de Kyoto parce qu’ils n’ont pas pu s’entendre maintenant sur un nouvel accord. Depuis que l’on parle de réduire les émissions de gaz à effet de serre à cause du réchauffement de la planète, les pays n’ont pas la même position.
Les pays industrialisés sont les premiers responsables des émissions de gaz à effet de serre. Et, en particulier, l’Europe et les Etats-Unis, vieux pays industrialisés, qui rejettent des gaz à effet de serre depuis longtemps. Les autres pays du monde commencent à s’industrialiser et donc commencent seulement à rejeter ces gaz. Qui doit faire des efforts pour diminuer les gaz à effet de serre ?
Les pays industrialisés ont tendance à faire pression sur les pays en développement industriel rapide comme la Chine et l’Inde. Ces pays se demandent pourquoi ils devraient limiter leur développement alors que les vieux pays industriels ont rejeté énormément de gaz à effet de serre pendant des dizaines et des dizaines d’années. Et à chaque rencontre, c’est la même chose. Il n’est pas facile de trouver un accord. Surtout entre la Chine et les Etats-Unis. La Chine est en développement ultra rapide. C’est le pays du monde qui rejette le plus de gaz à effet de serre. La Chine refuse de signer tout accord si les Etats-Unis ne font pas de gros efforts. Les Etats-Unis sont en 2e position mais c’est le premier pays émetteur par nombre d’habitant. Et ils polluent depuis beaucoup plus longtemps que la Chine. Les Etats-Unis sont un des rares vieux grands pays industrialisés à ne pas avoir inscrit le Protocole de Kyoto dans sa loi. Les Etats-Unis n’ont pas accepté de contrainte légale pour limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. C’est une nouveauté, l’accord de Durban prévoit des négociations avec tous les pays pour essayer de trouver de décider de règles qui seraient enfin appliquées par tous les pays. On en est encore loin. L’accord de Durban est un accord minimum.

Rôle de l’Europe

Et si on est finalement arrivé à un accord à Durban, c’est en grande partie grâce à l’Union européenne. Dans les négociations sur le réchauffement de la planète, l’Union européenne joue un rôle important. Elle est un bon élève dans la lutte contre le réchauffement climatique. Entre 1990 et 2009, elle a diminué de 17,4% ses émissions de gaz à effet de serre. Elle est aussi plus ouverte à la discussion que les Etats-Unis. Selon les observateurs, un accord minimal n’aurait pas pu être signé à Durban sans l’Union européenne. Pour trouver l’accord minimal, la commissaire européenne au climat, a su s’allier une centaine de pays pauvres et aussi les petits pays qui seront les premiers touchés par le réchauffement climatique. Ces pays voulaient évidemment un accord beaucoup ambitieux.
La Conférence de Durban sur le climat n’est donc pas une grande réussite. Ce n’est pas tout à fait un échec. Su le plan climatique, le Protocole de Kyoto est prolongé en attendant un nouvel accord. Sur le plan politique, l’Union européenne a joué un rôle moteur dans les négociations.

Thierry Verhoeven

A voir et à lire
Le cycle du carbone. Le dioxyde de carbone est un des principaux gaz qui provoque l’effet de serre. Une animation de l’AFP sur le site du journal Le Soir  http://www.lesoir.be/le_studio/infographies/flash.php?l=CO22911VFLA_TFR
Carte interactive avec les émissions de CO² par pays sur le site du journal anglais The Gardian
http://www.guardian.co.uk/environment/interactive/2011/dec/08/carbon-emissions-global-climate-talks
Liste des pays signataires de Kyoto sur Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_signataires_du_protocole_
de_Ky%C5%8Dto#Pays_ayant_sign.C3.A9_et_ratifi.C3.A9_le_protocole

Site de la Commission européenne Agir pour le climat
http://ec.europa.eu/climateaction/index_fr.htm
Site de Greenpeace sur le sommet de Durban
http://www.greenpeace.org/belgium/fr/Durban-FR/

Nos dossiers :
Chaud devant
Une planète, six milliards d’avenir

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0