Accueil > Articles > Charleroi, une (...)


Charleroi, une ville en otage ?

Brève

lundi 28 mai 2007

En Belgique, la campagne pour les élections législatives du 10 juin est plutôt triste. Le week-end dernier, Charleroi a réveillé la campagne. A cause des affaires (encore et toujours les affaires), le MR MR Mouvement Réformateur a quitté, avec grand bruit, le collège échevinal de Charleroi. Il n’est donc plus au pouvoir à la ville.
Vendredi 25 mai, l’échevin de l’éducation Demacq est inculpé pour faux et usage de faux. C’est une nouvelle inculpation à Charleroi. Mais l’affaire n’est pas nouvelle. C’est l’affaire d’un « faux collège échevinal » qui s’est déroulé fin décembre 2005. A ce « faux » collège, le bourgmestre d’alors, le PS Jacques Van Gompel, avait signé des bons de commande antidatés pour payer des fournisseurs de la ville. Des fournisseurs qui se plaignaient de ne pas encore être payés. A l’époque, Jean-Pol Demacq était le premier échevin. Il a donc assisté à la réunion. La Justice avait déjà entendu Jean-Pol Demacq sur cette affaire en mars dernier. Son inculpation, vendredi, a créé des problèmes dans la majorité actuelle à Charleroi. Depuis les élections communales d’octobre 2006, le PS gouverne la ville avec le MR et le CDH. Un contrat de confiance lie les 3 partis. Ces dernières semaines,
Mardi dernier, une affaire de compte parallèle mettait en cause Léon Casaert, PS et échevin du 3e âge de 2000 à 2006. Léon Casaert est devenu le bourgmestre de Charleroi après les élections de 2006. Mais cette affaire non plus n’est pas nouvelle. Mercredi dernier, Olivier Chastel, MR et 1er échevin, avait même déclaré : « ce dossier était connu de longue date. Aujourd’hui il ne s’agit que de son aboutissement. »PS, MR et CDH avaient d’ailleurs affirmé, dans un bel ensemble, « il n’y a pas de crise politique à Charleroi. »

Vendredi 25, les choses se compliquent avec l’inculpation de Jean-Pol Demacq. Samedi 26, le MR et le CDH demandent la démission immédiate de Jean-Pol Demacq. Demacq accepte. Tout semble réglé. Seul, Ecolo, qui est dans l’opposition, trouve cela inacceptable. Mais dans le même temps, un communiqué du PS précise que la démission de Demacq ne se fera que le 25 juin. Demacq est échevin de l’éducation à la Ville, il ira jusqu’au bout de l’année scolaire. Pour les 2 échevins MR de l’actuelle majorité, c’est « la goutte qui fait déborder le vase », comme l’on dit. Lundi 28 mai, les 2 échevins MR, Chastel et Sonnet, démissionnent. Le MR quitte donc la majorité politique à Charleroi. Et pour Ecolo, tous les échevins, membres de l’ancienne majorité absolue PS, doivent démissionner. Ecolo demande aussi au CDH de quitter la majorité.

Il ne reste plus que le CDH comme allié du PS. Le CDH qui veut calmer le jeu. Les échevins libéraux ne seront pas remplacés avant le 11 juin. Car le 10 juin, ce sont les élections législatives. Et ces élections sont évidemment dans la tête des responsables politiques de tous les partis. Pour le PS et Elio Di Rupo, son président, le MR prend en quelque sorte Charleroi en otage pour des raisons de campagne électorale. Pour Di Rupo, c’est le président du MR, Didier Reynders, qui a obligé les 2 échevins MR à démissionner.

5 Messages

  • 10 juin 2007 23:02, par dubrulle

    apres binche c est charleroi quel beau travail

  • 10 juin 2007 23:10, par dubrulle

    j ai pu trouve dans ma boite aux lettres une publicité mr MR Mouvement Réformateur qui poussait la liste mr mr ducarme je comprend mr chastel lui aussi mais mr urbain urbain de la ville premier echevin de la ville de binche pas compris il n est pas sur la liste mr alors quoi on peut comprendre le resultat des elections bien sur une fois de plus nous n aurons pas un premier ministre francophone mr di rupo et mr reynders ne peuvent que s en vouloir à eux meme ce qui c est passé dans la cité du gille nous binchois nous n oublierons jamais le huit octobre

  • 20 juin 2007 14:50, par dubrulle

    j ai ete outre d entendre mr MR Mouvement Réformateur chastel dire au journal on nous a vole les elections à charleroi et nous à binche vous avez pense à l union j en doute

  • 13 novembre 2008 13:35, par gregory l

    quand on dit que charleroi et en otage sa ne veux paés dire que charleroi et pris par les personne non competent sais les gent qui ne sont pas asser competemp parce que les competence de chacun et lier aux gouvernement comme parmis temp d autre villes qui se croive en otage comme la ville de charleroi se qui et faux aucune ville et prise en otage ses la crise pour tous .

  • 13 novembre 2008 13:35, par gregory l

    quand on dit que charleroi et en otage sa ne veux paés dire que charleroi et pris par les personne non competent sais les gent qui ne sont pas asser competemp parce que les competence de chacun et lier aux gouvernement comme parmis temp d autre villes qui se croive en otage comme la ville de charleroi se qui et faux aucune ville et prise en otage ses la crise pour tous .

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0