Accueil > Articles > Budget trouvé pour


Budget trouvé pour Galileo

Le GPS européen

lundi 26 novembre 2007

Galileo est un système qui permet de connaître très précisément sa position grâce à des satellites. Galileo, c’est comme le GPS. Mais le GPS est américain. Galileo, lui, est un projet européen. La Commission européenne a lancé le projet en 1999. Mais pas encore les 30 satellites qui doivent permettre au système de fonctionner. Un premier satellite a bien été lancé en 2005. Un 2e devait être lancé en 2006. Ce 2e satellite est prêt mais il est encore sur terre… Galileo a pris du retard. Il a bien failli ne jamais voir le jour.

D’abord, au départ, les Etats-Unis voyaient d’un mauvais œil un système européen concurrent du GPS. Ils ont donc fait pression sur les pays européens pour bloquer l’avancement du projet. Pourquoi, disaient-ils, créer un 2e système alors que le GPS est gratuit et à votre disposition ? C’est vrai. Mais ce sont les Etats-Unis qui en ont le contrôle. Pour raison militaire, les Américains ont d’ailleurs diminué le signal GPS pendant la 1ère guerre du Golfe de 1991 et pendant la guerre en ex-Yougoslavie de 1999. Finalement, les Etats-Unis ont accepté le système européen.
Ensuite, les différents pays européens et les industriels privés n’arrivaient pas à se mettre d’accord. L’Union européenne devait mettre 900 millions d’euros dans le projet. Le reste de l’argent devait être apporté par les entreprises privées. En échange, les entreprises privées pouvaient exploiter gratuitement le système pendant 20 ans. La collaboration entre les Etats, les pouvoirs publics, et les entreprises privées n’est pas une chose facile. On a vu les problèmes d’organisation dans la fabrication de l’Airbus A-380. Pour Galileo, la collaboration entre privé et public était bloquée. Bref, on pensait que Galileo ne fonctionnerait jamais. L’Union européenne n’aurait donc jamais son propre système de positionnement par satellite. Alors que les Etats-Unis préparent une 3e génération de leur GPS. Alors que la Russie remet enfin en état son propre système abandonné par l’URSS depuis la perestroïka de la fin des années 80. Alors que la Chine va avoir son propre système…

Mais vendredi 23 novembre, les députés européens et les ministres du budget des Etats membres de l’Union ont enfin trouvé un budget pour Galileo : 2,4 milliards d’euros au total. 1,6 milliard d’euros seront pris dans le budget 2007 de la politique agricole commune (la PAC). Il s’agit d’argent qui n’a pas été utilisé. Le reste, 800 millions d’euros, sera pris dans d’autres projets de recherche. Le fait de transférer ainsi de l’argent est assez exceptionnel dans l’Union européenne. Le plan industriel doit encore être fait. Si certains Etats membres n’ont pas voté le budget (comme l’Allemagne), il n’y a donc plus, en principe, d’obstacle au projet Galileo. Galileo devrait fonctionner en 2012.

Le site officiel du programme Galileo

A lire aussi : Galiléo, et déjà, il tourne 
 

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0