Avis des lecteurs : la grève, à quoi ça sert ?

Clara

lundi 15 décembre 2014

Tous les jours on entend dire que l’état a donné trop d’argent aux démunis (chômeurs, invalides, pensionnés, ...), qu’il a vécu au dessus de ses moyens et que c’est pour cela qu’aujourd’hui nous sommes en crise. C’est la sécurité sociale belge qui était trop coûteuse répètent un bon nombre de personnes. On a bien vécu mais maintenant, il est légitime de rembourser la dette. Peu semblent remettre en question la quantité d’argent que l’état a donné aux entreprises, c’est comme si ces cadeaux-là étaient plus légitimes. Pourquoi la population doit-elle payer le sauvetage des banques qui ont fait des bêtises ? Pourquoi l’état doit-il payer 6% d’intérêts sur son emprunt quand on prête aux banques à 1%. Pourquoi accepte-t-on que les riches tirent toute la couverture des moyens de leur côté ? Il est important de comprendre qu’il y a crise quand certains s’enrichissent trop au détriment des autres ! Pourquoi les personnes inquiètes pour le budget de la Belgique ne revendiquent-elles pas, si l’état vit au dessus de ses moyens, qu’on diminue les salaires des patrons de la fonction publique, qu’on stoppe les intérêts notionnels (et autres cadeaux fiscaux faits aux entreprises), les réductions de cotisations sociales, les cadeaux faits aux industries pour qu’elles restent en Belgique et dont on ne réclame jamais le remboursement quand elles ferment et s’en vont ailleurs ? Si la Belgique s’en sort mieux que la Grèce, c’est qu’elle a gardé plus longtemps un système de sécurité sociale fort qui a permis à la population de maintenir un certain pouvoir d’achat nécessaire au fonctionnement de l’économie. En plongeant le pays dans l’austérité, le gouvernement précédant a fait un premier pas vers l’enfoncement dans la crise. Jamais l’austérité n’a été une réponse à la crise, que du contraire ! Et les pays voisins en sont un bon exemple. Depuis les mesures, notre économie ne se redresse aucunement, elle plonge toujours plus bas. Avec l’ajout des mesures actuelles, la situation va s’aggraver. Quand un pays a besoin de moyens et a besoin pour cela de relancer l’économie, c’est dans la poche de ceux qui ont trop d’argent pour pouvoir le dépenser qu’il faut aller le chercher, non dans la poche de ceux qui dépensent le peu qu’ils ont.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0