Avis des lecteurs

Cahier femmes, femmes, femmes

Raymond

jeudi 20 mars 2014

Je suis papa d’une petite fille qui, pendant ses deux premières années a eu des soucis de santé assez graves. Avec ma femme, il a fallu s’organiser pour être avec elle quand elle faisait des séjours à la clinique. Du côté du patron de ma femme pas de problème. Mais moi quand je demandais congé, on me regardait comme si je n’étais pas normal. Dans leur regard, il y avait : ok pour cette fois, mais ta femme ne pourrait pas s’occuper de ça ? C’est quand même plus à la mère d’être présente. J’ai toujours trouvé ça révoltant. Ma fille avait autant besoin de sa mère que de moi. Mais il reste encore du chemin à parcourir pour changer les vieilles façons de penser

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | | Suivre la vie du site RSS 2.0