Accueil > Articles > 35% de l’effort (...)


35% de l’effort budgétaire pour les Régions et Communautés

jeudi 8 octobre 2009

Les gouvernements travaillent sur le budget 2010-2011. Au fédéral, mais aussi aux Régions et à la Communauté. On a déjà quelques pistes. Mais le montant des déficits donne le tournis. On ne pourra pas rattraper tout en un an. Le but : un retour à l’équilibre en 2015. Le Fédéral devra faire 65 % de l’effort. Les Régions et Communautés et les pouvoirs locaux devront faire 35 % de l’effort.

Avant même de commencer à réfléchir au budget 2010, les prévisions n’étaient pas réjouissantes. Pour le fédéral, on parle d’un trou de plus de 3 milliards d’euros. Pour la Région wallonne et la Communauté française, il y aurait un trou de 880 millions d’euros. En Région bruxelloise, on parle de 560 millions d’euros à trouver.


Photo : Belga

Pourquoi ce dérapage ?

Quand les ministres ont fait leurs prévisions pour le budget en 2009, ils avaient compté sur une croissance de 1,2 %. Mais en quelques mois, la situation économique s’est sérieusement détériorée. En mai, pas de croissance. Au contraire, il y avait un déficit de croissance de 3,8 %. De plus, on comptait sur une inflation de 2,7%. Mais aujourd’hui, il n’y a presque pas d’inflation. Moralité : il y a beaucoup de recettes en moins pour l’Etat fédéral. Et donc aussi, beaucoup moins de recettes pour les Régions et Communautés.

Des recettes en moins pour la Région wallonne et la Communauté française

Pour 2009, la Wallonie devrait recevoir du fédéral 481 millions d’euros de moins que ce qui était prévu. Et la Communauté française devrait recevoir 400 millions de moins que prévu. Soit en tout, 881 millions de trou. On ne peut pas juste attendre que les choses s’arrangent. En effet, le Bureau du plan prévoit que les choses ne devraient pas s’arranger pas tout de suite. En 2010, il devrait y avoir une croissance de 0,4 %. Mais la Région aurait encore 28 millions de moins que prévu. Et la Communauté aurait 159 millions de moins que prévu. Les choses ne devraient donc pas s’arranger avant 2011.

Les décisions à la Région et à la Communauté

« Si on ne fait rien aujourd’hui pour redresser la barre, on est parti pour 25 ans d’austérité » dit André Antoine (CDH), le ministre du budget de la Région wallonne et la Communauté française.

Les ministres de l’Olivier( CDH-PS-Ecolo) qui sont au pouvoir à la Région et à la Communauté vont donc bien devoir trouver de l’argent ailleurs. Mais où ? Ils veulent préserver l’école, le pouvoir d’achat des citoyens et les entreprises.

Dans l’enseignement, on ne devrait donc pas toucher cette fois aux conditions de travail des professeurs. Mais on « épongera les zones de mou budgétaires ». Les syndicats d’enseignants sont un peu rassurés mais ils restent vigilants.

En ce qui concerne les moyens des entreprises, on ne touchera pas aux 1,6 milliards du plan Marshall 2.vert. Et on mettra des cellules de reconversion en place à partir de 20 personnes licenciées dans une entreprise.

En ce qui concerne le pouvoir d’achat des citoyens, il n’y aura donc pas de nouvelles taxes. Mais par contre, le citoyen sera « encouragé à faire des choix éthiques ». Il pourra donc éviter de payer plus s’il fait les bons choix. Ainsi, si un citoyen transforme sa maison en habitation économe en énergie, il paiera moins de précompte immobilier. Il continuera aussi à recevoir un écobonus pour acheter une voiture « propre » neuve ou d’occasion. Les propriétaires de logements inoccupés devront payer un précompte immobilier. On supprimera les droits de succession pour les terres. Enfin, un cohabitant légal ne devra plus attendre 6 mois avant d’avoir le même statut qu’un conjoint marié.

Les efforts des Régions et des Communautés

Les Régions et les Communautés devront faire en tout 35% de l’effort budgétaire.

Pour équilibrer le budget de la Région wallonne, on va donc économiser. Parmi les pistes retenues, on va réduire les coûts des cabinets ministériels et des parlements. On va faire des économies sur les dépenses dans la fonction publique. On percevra mieux la télé-redevance. On accordera moins de réduction des droits d’enregistrement.

Pour décider des économies à faire, les ministres wallons veilleront aussi à ne pas faire de tort aux finances de la Communauté française et de la Région bruxelloise. Les Wallons veulent rester solidaires de la Région bruxelloise. Car la négociation communautaire est pour bientôt…

 

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0