Accueil > Cahiers > Un endroit pour vivre
Pendant la deuxième guerre mondiale, des millions de personnes ont fui leur pays parce qu'elles y étaient en danger. Elles se sont réfugiées dans d'autres pays. Aujourd'hui, l'Europe est en paix. Mais dans d'autres régions de la planète, des guerres, des famines, jettent tous les jours sur les routes et sur les mers, des milliers de désespérés qui cherchent un endroit pour vivre.

Un endroit pour vivre

C’est déjà ça

Le 8 février publié dans Un endroit pour vivre

Une chanson d’Alain Souchon qui parle des sans-papiers, perdus dans la ville mais gardant l’espoir. Je sais bien que, rue d´Belleville, Rien n´est fait pour moi, Mais je suis dans une belle ville : C´est déjà ça. Si loin de mes antilopes, Je (...)

Né quelque part

Le 7 février publié dans Un endroit pour vivre

Cette chanson de Maxime Leforestier parle du hasard et de l’injustice qu’il y a à naître ici ou ailleurs. Au Nord ou au Sud de la planète... On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille On choisit pas non plus les trottoirs de Manille (...)

On ne peut pas accueillir toute la misère du monde

Le 21 janvier publié dans Un endroit pour vivre

"On ne peut pas accueillir toute la misère du monde". Dans le dictionnaire des idées reçues, cette maxime figurerait certainement en bonne place au chapitre des lieux communs. Or cette phrase est un bâton merdeux : on ne sait pas par quel bout la (...)

Au pied de la forteresse Europe

Le 20 octobre publié dans Un endroit pour vivre

Vendredi 11 octobre, un bateau parti d’un port de Lybie coule entre Malte et Lampedusa, une île proche de la Sicile en Italie, avec 300 et 400 réfugiés syriens et palestiniens à bord. Bilan provisoire : 30 morts. Une semaine plus tôt,le jeudi 3 (...)

Lampedusa : l’Europe assassine

Le 19 octobre publié dans Un endroit pour vivre

Migreurop est un réseau européen et africain de militants et de chercheurs. Le but de ce réseau est lutter contre le fait que de plus en plus, on enferme dans des centres ou dans des camps des personnes qui voudraient trouver refuge en Europe. Ce (...)

Convention de Genève, dépassée ?

Le 19 octobre publié dans Un endroit pour vivre

La Convention de Genève est la règle de base pour accorder le statut de réfugié à un demandeur d’asile. C’est un accord international signé en 1951. A l’époque, il n’était fait que pour les Européens. Depuis le monde a changé. Aujourd’hui, la Convention (...)

La Maire de Lampedusa écrit à l’UE

Le 19 octobre publié dans Un endroit pour vivre

Après le naufrage du 3 octobre, Giusi Nicolini, la maire de Lampedusa avait envoyé un télégramme au chef du gouvernement, Enrico Letta, lui disant : « Venez compter les morts avec nous. » « Il faut que les caméras de télévision viennent ici, montrent (...)

Les Européens libres, les autres pas…

Le 19 octobre publié dans Un endroit pour vivre

Les accords de Schengen permettent aux citoyens européens de circuler librement d’un pays européen à l’autre. A condition que ces pays soient membres de l’espace Schengen. Avec les accords de Schengen, les citoyens européens n’ont pas besoin de visa (...)

Etrange bienvenue

Le 17 octobre publié dans Un endroit pour vivre

Welcome est un petit mot tout simple pour accueillir ceux qui arrivent chez vous. Un mot que l’on retrouve sur les paillassons, à l’entrée des maisons. Welcome, en anglais, cela veut dire « Bienvenue ». Welcome, c’est aussi le titre d’un film que (...)

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0