Accueil > Cahiers > Le prix fort
Mais où cela va-t-il s'arrêter ? Pourquoi est-ce que tout augmente ? Est-ce à cause de l'euro ? Pourquoi nous dit-on que l'inflation n'est pas si catastrophique ? Les 2% d'index index Abréviation pour "indexation", c'est-à-dire une augmentation automatique de 2% des salaires et des allocations sociales quand les prix des marchandises et des services augmentent. suffiront-ils à sauver le pouvoir d'achat ? Comment les ménages s'en sortent-ils ? Par le crédit ou pire le surendettement ? Toutes ces questions, on les a pas mal entendues depuis quelques mois. Tentatives de réponses.

Le prix fort

Budget des ménages et hausse des prix

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Octobre 2007 : les prix des produits agricoles et du pétrole flambent. Le mazout de chauffage, le plein de la cuve, augmentent aussi. Et cela fait augmenter en cascade les autres produits de consommation courante : le pain, les pommes de terre... (...)

Un index si moyen

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Pour adapter les salaires à l’inflation, il y a l’index. Cet index, ou indice des prix à la consommation mesure-t-il correctement l’évolution du “coût de la vie” ? Et donc l’évolution du pouvoir d’achat des ménages ? Enquête.. Depuis quelques mois, (...)

Le panier de la ménagère

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Pour calculer l’index, on se base sur un panier de produits témoins. Il n’est en effet pas possible de relever le prix de tous les produits. Aujourd’hui, il y a 507 produits témoins dans le panier de la ménagère. Le panier de produits témoins est (...)

Euro et hausse des prix

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Depuis le 1er janvier 2002, l’euro est notre monnaie. On a l’impression que l’euro a créé une hausse générale des prix, la fameuse inflation. C’est vrai et c’est faux. En réalité, c’est un peu plus compliqué. Photo : Flémal On paie en euros 18 pays ont (...)

Un index, des index

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

L’index que nous connaissons aujourd’hui est né en 1920. Le père de l’index, c’est Joseph Wauters. Joseph Wauters était ministre du travail et de l’industrie. Il était membre du POB. Il a fait de nombreuses réformes en faveur des ouvriers. L’index (...)

Index et compétitivité

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Dans l’histoire, le gouvernement a manipulé plusieurs fois l’indice des prix à la consommation pour retarder au maximum l’augmentation des salaires en Belgique. Il voulait ainsi préserver la compétitivité des entreprises. La compétitivité, c’est le (...)

Augmentation de salaire ?

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Pour les employeurs, le principal obstacle à la croissance et à l’emploi, c’est le coût du travail. Autrement dit, les salaires payés aux travailleurs et les cotisations sociales. Mais imaginons qu’un patron veuille augmenter le salaire de ses (...)

L’euro, le héros

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

L’euro tournait, fin 2007, autour de 1,45 ou de 1,50 pour 1 dollar. L’euro valait donc 1,5 fois la monnaie américaine. L’euro est fort, l’euro est cher. Photo : Flémal Mais à quoi cela sert-il d’avoir un euro fort ? Le pétrole augmente et le pétrole (...)

Mais que fait le gouvernement ?

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

La hausse des prix, ce n’est pas qu’en Belgique. C’est un peu partout en Europe. Les organisations syndicales et d’autres associations demandent aux gouvernements de prendre d’urgence des mesures. Photo : Flémal Il faut préserver le pouvoir d’achat, (...)

L’euro dans tous ses Etats

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Pour être dans l’euro, les pays ont accepté un pacte de stabilité. C’est un pacte de stabilité des prix. C’est la Banque centrale européenne qui est la gardienne de ce pacte. Le pacte oblige, entre autres, les Etats de l’euro à ne pas avoir un déficit (...)

Une mesure pour les petits revenus

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

C’est Christian Dupont, le ministre de l’Intégration sociale qui l’a annoncé. Les revenus d’intégration vont augmenter de 4% à partir du 1er janvier 2008. Ces 4% d’augmentation comprennent 2% d’augmentation nette et 2% d’augmentation liée à l’index. Le (...)

Le surendettement augmente

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Fin 2006, en Belgique, 337 775 personnes étaient en retard de paiement pour un crédit ou un prêt hypothécaire. C’est-à-dire 4,1% de la population adulte du pays. Un adulte sur vingt-cinq a donc des problèmes pour rembourser ses emprunts. A ce chiffre, (...)

Se sortir des dettes

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Difficile de sortir de la spirale infernale des dettes et de repartir sur de bonnes bases. Consulter un service de médiation de dettes est souvent une bonne idée. Nous avons rencontré Noëlle Mabillard et Stéphane Capurso. Ils nous parlent de leur (...)

Lutter contre le surendettement

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

Il y a quelques années, le crédit à la consommation était beaucoup moins contrôlé qu’aujourd’hui. Cela a créé des drames. Au fil du temps, les Etats ont pris des mesures pour éviter le surendettement des ménages. Voyons comment ça se passe en Belgique. En (...)

Fichés ou pas fichés ?

Le 1er janvier publié dans Le prix fort

En Belgique, la Banque nationale joue un rôle très important pour le crédit. Il est toujours utile de savoir si vous êtes fiché à la Banque nationale. Quand un crédit est totalement remboursé, il est supprimé du fichier trois mois et huit jours après (...)

| 1 | 2 |

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0